Les démarches qualité & collectives
Partons à la rencontre de...

Romain qui nous partage sa passion...

Comment êtes-vous devenu éleveur ?

C’est une reconversion totale et un changement de vie. J’ai vécu pendant 9 ans à Marseille avec ma femme. J’étais responsable d’un portefeuille client, de la gestion du personnel et d’une partie commerciale dans une entreprise de nettoyage industriel. Ma femme Sophie était attachée de recherche clinique. Quand nous avons eu un enfant, on a eu envie de changer de vie et on a rénové la maison de ses grands-parents à Asnière-la-Giraud. On ne voulait plus avoir de patron. J’aime travailler dans la nature et j’adore aussi cuisiner et transformer. J’ai donc passé un BPREA en alternance en deux ans et Sophie a suivi une formation en 9 mois sur la transformation. Les porcs sont arrivés en mars 2020 et on a commencé la vente en mars 2022.

Quelles sont les particularités de votre élevage ?

Ce sont des porcs Cul noir Limousin, une race rustique avec une croissance lente que l’on élève pendant 14 mois et qui vit toute l’année dehors. C’est un cochon qui se comporte un peu comme un chien, il est très curieux. Nous en avons une centaine répartie au milieu des bois, sur 4,5 hectares. Ils sont nourris une fois par jour, ils ont de l’espace et on vient les voir régulièrement. Le bien-être animal est une priorité. On a aussi choisi cette race car elle est en voie d’extinction donc ça permet de la sauvegarder.

Quels produits proposez-vous et quels sont vos objectifs à l’avenir ?

La viande fraîche est transformée en saucisses, pâtés, grillons, saucissons secs ou encore coppa. La transformation est réalisée avec du sel et du poivre. Le porc Cul Noir Limousin donne une viande persillée qui peut se manger saignante comme une côte de bœuf. Nos objectifs sont de pouvoir tout gérer avec ma femme, de bien caler et stabiliser notre élevage, la transformation et la vente. Ensuite, peut-être que l’on fera aussi les naissances. En tous cas, on veut maîtriser la chaîne et rester à une petite échelle.

Contactez ce producteur




     

    Où trouver nos produits ?

    Vente directe : les vendredis impairs à la ferme.
    Marché de Saint-Jean-d’Angély le samedi. Les 2e et 4e vendredi : paniers jeunes agriculteurs à Saintes.

    Plus de renseignements :

    La Laigne, 3 chemin de Fief Renard, 17400 Asnières-la-Giraud
    Facebook : La ferme de la culotte noire

    laculottenoire@gmail.com

    Produit(s)